Théories de l’apprentissage et rôles dans l’éducation canine -4

L’insigt, l’immersion, le mimétisme : d’autres façons d’apprendre.

L’insight

L’insight est la découverte soudaine de la solution à un problème sans passer par une série d’essais-erreurs progressifs. Ce phénomène a été mis en évidence chez le chimpanzé par Wolfgang Köhler dans une série d’expériences menées à Tenerife de 1913 à 1920. Cet apprentissage est basé sur des acquis antérieurs, le chien associe plusieurs apprentissages. Le chien à qui l’on a appris à venir au rappel au pied, et s’asseoir tout contre la jambe, le fera de lui-même dès que son maître l’appellera, quand chaque étape de cet apprentissage aura été acquis et intégré. Il n’aura plus besoin de passer par chaque étape, avec une validation à chaque fois (étapes « venir vers le maître », « se positionner à côté », « s’asseoir »).

=> connaître cette théorie permet à l’éducateur canin de bien prendre en compte le fait qu’il faille découper les apprentissages, que pour aller d’un point A à un point B, il faille faire plusieurs paliers d’apprentissages et à un moment donné, à force de répétition, le chien ira de lui même directement au point B.

L’immersion

L’immersion consiste à confronter le sujet avec l’objet de sa peur, directement, sans étape. Cela peut être très anxiogène pour tout individu et bien sûr n’est pas du tout à utiliser en éducation canine. Si le chien a peur de l’eau, le jeter dedans risque de créer encore plus de stress pour lui (douche, pluie, etc.).

=> connaître cette technique est ses risques est important pour l’éducateur canin qui pourra refuser de l’utiliser et surtout expliquer aux propriétaires qu’il ne faut absolument pas faire ça avec leur chien. C’est une technique qui me semble interdite !!! Car le risque de rendre le chien encore plus stressé est très grand. L’éducateur canin doit toujours garder cela en mémoire pour ne pas angoisser ni le chien ni son propriétaire.

L’éducation canine se fait par étape, et avec cette méthode, il n’y en a aucune.

La facilitation sociale (ou mimétisme)

Le mimétisme est très commun chez les chiens quand ils sont plusieurs au sein de la famille. Ainsi un chien non chasseur pourra suivre un autre chien chasseur dans les fourrés, sans peur, alors que seul il ne l’aurait pas fait. Et cela juste pour faire comme son congénère. Attention, mettre un chien novice avec un chien adulte n’est pas toujours source de réussite ! Par exemple, lâcher son nouveau chien et tenter le rappel alors qu’il suit un autre chien qui lui n’en a pas peut s’avérer un échec.

Avant de laisser un chien en apprentissage par ce moyen avec un autre, il faut s’assurer que le chien « référant » soit équilibré et obéissant.

=> En tant qu’éducateur canin, connaître le mimétisme permet de travailler en binôme de chiens par exemple. On peut par exemple aider un chien qui aurait du mal à jouer avec un congénère, en le laissant observer deux autres chiens qui jouent. Par mimétisme, le chien va peut-être avoir envie de tenter l’expérience. (C’est ce qui se passe avec une de mes deux chiennes).

Le mimétisme est aussi valable pour un chien qui se mettrait à aboyer en voyant un congénère le faire.

Photo : CC photosightfaces

Publié dans Blog Tagués avec : , ,
3 commentaires sur “Théories de l’apprentissage et rôles dans l’éducation canine -4
  1. amon dit :

    vite fait t’as une coquille là =>
    « le fait qu’i faille découper les »

  2. amon dit :

    pour le reste bie:
    je confirme que l’immersion est la pire des bêtises à faire.
    je connais 2 chiennes qui ont une peur sans fin de l’eau, car leur maitre les a mises au milieu de la piscine de but en blanc. Résultat complétement opposé à celui recherché.

    Par contre le mimétisme est une source d’apprentissage qui est difficile à maitriser si on laisse deux chiens ensembles en permanence.
    Le chien « élève » apprendra des trucs qu’on n’aurait pas forcément envie qu’il apprenne :p
    Experience inside lol

  3. Kanidikoi dit :

    Merci Amon 🙂

    Le mimétisme, c’est pas forcément le résultat souhaité 😉 Nola se met à aboyer comme Charlie, et Charlie se met à creuser comme Nola 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*