Adopter un chien adulte

Souvent les futurs adoptants préfèrent adopter un chiot, car un chien adulte serait un chien à qui on ne peut plus rien apprendre.

Voyons ici trois phrases que j’entends souvent à la SPA.

Adopter un chien adulte, c’est avoir un chien qui sera plus difficile à éduquer :

Cela peut être vrai dans la mesure où ce chien a déjà eu un vécu (ou plusieurs) dans sa famille avant vous. Il a déjà connu des codes, des attitudes et des rituels avec ses autres humains. Il était peut-être habitué à dormir dehors, ou sur le canapé, à manger les restes avec eux à table, à ne jamais être seul, ou au contraire à rester jour et nuit dans le jardin.

Quand le passé du chien est connu, il est plus facile d’envisager l’avenir. Mais souvent à la SPA on ne sait rien de l’histoire vécue par ses résidents.

Ce qu’il convient de faire c’est de rester patient et cohérent, en établissant une communication comprise par votre chien, et que vous même vous puissiez l’observer pour le comprendre en retour. Instaurer les règles dès le départ, tout en gardant à l’esprit les besoins fondamentaux du chien.

Vous pouvez aussi adopter un chien qui a déjà été éduqué avec les mêmes mots que vous utiliserez (les plus courants comme « assis », « pas bougé », « au panier ») et qui ne tirera pas en laisse, car il l’aura déjà apprit.

Ce qui est plus difficile par rapport à un chiot, c’est la socialisation. Le chien adulte a déjà passé sa période de socialisation. En effet si pendant cette période (qui se joue dans les premiers mois), elle n’a pas été correctement faite, on peut se retrouver avec un chien qui a peur du bruit, des enfants, des voitures, des autres chiens, des autres espèces… C’est ce qui se passe avec une de mes chiennes, et nous travaillons toutes les deux sur son seuil de tolérance afin d’améliorer les rencontres canines.

Un chien adulte ne peut plus rien apprendre de nouveau :

Heureusement que si ! Le chien est adaptable, et peut apprendre de nouvelles choses jusqu’à sa fin de vie. Ceux qui ont des chiens âgés le savent bien.

Les chiens apprennent très vite quand on sait les récompenser au bon moment. Par nature opportuniste, il va faire ce qui lui rapporte le plus. Par exemple, s’il saute sur vous, vous pourrez facilement lui apprendre à rester assis pour avoir votre attention, en l’ignorant quand ses pattes sont sur votre corps.

Adopter un chien adulte c’est avoir un chien propre :

Et bien oui et non ! Cela dépend de ce que vous entendez par propreté. Le chien est propre dès qu’il ne fait plus sur son lieu de repos. Les chiens adoptés en refuge ont tendance à faire leur besoins dedans au début, car ils y ont été contraint par leur condition de « détention ». Souvent les surfaces sont en dur, peu d’herbe ou de terre. Aussi il faut réapprendre au chien à faire en dehors de la maison, et de préférence hors des trottoirs et des rues (qui sont en dur comme dans les boxs). C’est un apprentissage très rapide s’il est fait dans le respect du chien en félicitant chaudement toutes les fois où il fera au bon endroit.

Je rappelle ici qu’il est absolument contre productif de le rouler dans son urine, de le frapper ou lui crier dessus quand vous vous levez et que vous trouver le sol souillé. Si vous voulez des progrès rapides, sortez le souvent (plusieurs fois par jour, voire la nuit aussi au début), félicitez-le dès qu’il a fait ses besoins, et continuez la ballade avant de rentrer.

Une de mes deux chiennes a été tout de suite très propre, l’autre a mis plus de temps (elle est restée bien plus longtemps entre 4 murs aussi).

De nombreux chiens adultes et seniors vous attendent dans les refuges, pensez à eux !

Photo : CC giusibarbiani

Publié dans Blog Tagués avec : , , , , ,
3 commentaires sur “Adopter un chien adulte
  1. amon dit :

    par contre je ne sais pas cela peut être une bonne idée pour une famille/personne/couple qui n’ont jamais eu de chien avant que de prendre un adulte traumatisé en refuge ….

    quelqu’un qui a déjà eu des chiens à éduquer peut effectivement se permettre de prendre un chien adulte en spa, car il saura faire ce qu’il faut

  2. Kanidikoi dit :

    Bonsoir Amon,
    C’est vrai qu’un chiot peut sembler plus facile à modeler, et c’est surement le cas (je vois avec Sherlock et la différence avec mes deux tounettes).
    Toutefois, qu’on ait ou pas eu des chiens à éduquer, il faut savoir que tous les chiens ne sont pas traumatisés par le refuge ! Il faut juste leur remontrer les bonnes habitudes, et les rassurer sur le fait qu’ils auront tout ce dont ils ont besoins.

    Nola vient d’un refuge d’Espagne, et on sait que cette chienne n’a pas dû avoir une vie très douce avant. On s’adapte et après deux ans, elle arrive à nous regarder en gardant un peu les oreilles droites, sans les couchers en arrière. Patience, cohérence, constance !

  3. Nadia dit :

    Très bon article, qui devrais inciter à adopter des chiens adultes en refuge !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*