Qui suis-je

Je m’appelle Sandrine Caron, certifiée en comportement et éducation canine, et si toute petite on m’avait dit qu’un jour j’allais faire ces métiers, je ne l’aurais pas cru. J’avais peur des chiens étant enfant. Et de rencontres en rencontres, en les observant chez les autres, j’ai commencé à les trouver fascinants. A 19 ans j’ai pour la première fois partagé ma vie avec celle d’un chien, Newton.

La révélation s’est faite petit à petit, en adoptant Sherlock Holmes, mon second cocker anglais. Avec mes chiens j’ai pu créer une relation très harmonieuse, basée sur le respect et la connaissance de leurs besoins.

C’est en premier lieu pour limiter les abandons que j’ai décidé de devenir comportementaliste. Souvent débordés (moralement et financièrement) par les comportements destructeurs de leur chien, les gens pensent que la seule solution est l’abandon… Pourtant, le plus souvent, tout est lié à une méconnaissance du chien, de ses besoins et à de l’anthropomorphisme.

Mon objectif : faire que votre relation avec votre chien soit bonne, heureuse et complice. Et cela passe par une compréhension du chien, de ses besoins, de ses codes. La clé c’est la communication !

Mes formations

J’ai commencé par étudier la psychologie, jusqu’à la Licence, à Paris 8.

En même temps j’étais manager d’équipe (environ 15 ans, sur Paris puis Nantes).

Ensuite, je me suis formée au métier de comportementaliste canin avec Cynospy, pendant deux années. Le cursus comprend toute une partie sur l’éthologie, l’anatomie et les capacités sensorielles du chien, les étapes de développement du chien, les perturbations liées au développement, les capacités cognitives, les lois de l’apprentissage, la communication, les troubles et les thérapies…

Mon mémoire de fin d’études portait sur le chien senior, afin de pouvoir mieux vous accompagner dans ces moments parfois déroutants.

L’éducation canine m’a été enseignée par le CEEPHAO, pendant 14 mois, où j’ai pu effectuer de nombreux stages pratiques. J’y ai aussi étudié l’éthologie, les motivations comportementales du chien, la communication, les différentes théories de l’apprentissage etc.

Je continue à me former, en méthode positive et amicale, afin de toujours apporter une réponse basée sur la coopération, le respect et la motivation pour le binôme conducteur-chien.

La lecture de nombreux ouvrages spécialisés me nourrit quotidiennement. Je m’engage à suivre des séminaires et formations afin de toujours progresser.

A venir : stages sur le pistage français animé par Daniel Garnier en mars, atelier pour vous aider à présenter votre chien en concours en avril, et niveau 2 en proprioception en mai 2018.

Je suis titulaire du Certificat de Capacité n°49270, délivré par la DDPP du Maine et Loire.

 

L’équipe Kanidikoi c’est aussi :

Nola, Podenca, 10 ans, adoptée à 2 ans et demi, vient d’Espagne où le sort réservé à sa race et aux Galgos commence à être connu en France. C’est grâce à l’association Galgos France qu’elle a pu venir jusqu’à nous, en octobre 2010. Nola est très sociable et a un comportement très calme, elle est souvent avec moi pour aider les chiens peu à l’aise avec leurs congénères, en leur montrant un vis-à-vis posé, elle leur permet de se détendre et de mieux communiquer au fur et à mesure des séances. Elle aide aussi les humains qui ont peur des chiens, par sa douceur et sa discrétion.

Ambre, 5 ans, adoptée fin janvier 2017 à la SPA de Carquefou, est très à l’aise et aidante avec les chiots et les jeunes chiens. Elle sait leur communiquer tout en douceur le respect des ainés, des codes. Si besoin elle montre ses belles dents avec un grondement, et met une patte sur le petit coquin qui a un peu débordé. Elle est très patiente, sociable avec les chiens, les humains adultes et enfants.

Il y a eu aussi dans ma vie :

Charlie, ma petite croisée malinois, adoptée à la SPA de Carquefou en août 2011, (elle avait alors 10 mois), est morte bien trop vite en juillet 2016…

Sherlock Holmes le cocker coquin, et Newton cocker adorable aussi.

Popeye, petit chien que nous avons eu en famille d’accueil, grâce à l’association « Un Cœur Sans Toit », il avait 10 ans. Adopté !

 

Et les chats !

J’ai aussi une chatonne, de 8 ans, adoptée via l’association Chats Angevins sans Famille et un chat abandonné en juillet 2015 devant chez nous, Oscar.

 

La cohabitation se passe pour le mieux entre tous ces poilus, après une période d’adaptation mutuelle.

La SPA de Carquefou

J’ai été une bénévole assidue pendant 4 ans, mais  je n’ai plus assez de temps libre pour me libérer une après-midi pour sortir les chiens au refuge.  Je continue à « distance » en aidant par téléphone si possible les futurs adoptants, et en offrant la première séance sur mon terrain suite à l’adoption.

Référent Pays de la Loire pour Lévriers en Détresse

Faire connaitre le sort des lévriers de course, les Greyhounds afin de sensibiliser le public à la maltraitance induite par l’industrie des courses, récolter des dons en nature (couvertures, paniers), faire les visites pré et post adoption, offrir mes conseils pour une adoption réussie.

Mouvement professionnel francophone des Éducateurs de chiens de compagnie MFEC

Je suis adhérente au MFEC et en respecte le code de déontologie. Le MFEC est une association qui regroupe des professionnels de l’éducation et du comportement canin. Cette association, dont les fondateurs sont Catherine Collignon, éducatrice spécialisée en rééducation comportementale et le Dr Ian Dunbar, vétérinaire comportementaliste, a pour objectif de promouvoir l’utilisation de méthodes amicales et positives dans l’éducation et la rééducation comportementale de l’animal de compagnie.

 

SIGLEMFEC